Quelles sont vos responsabilités ?

Responsabilités dans le cadre de l’obligation d’adaptation

Il existe un grand nombre de politiques, de législations et de meilleures pratiques qui ont un impact sur le lieu de travail. Il peut être extrêmement difficile de comprendre quelles sont vos responsabilités et comment vous assurer que vous êtes en avance sur la courbe. Le processus d’aménagement est une responsabilité partagée. Toutes les parties concernées doivent adopter une approche de partenariat lorsqu’elles s’engagent dans le processus, partagent des informations et envisagent des solutions d’aménagement potentielles. Cette section passe en revue les différentes responsabilités de chacun dans le cadre de l’obligation d’accommodement, ainsi que les meilleures pratiques à adopter sur le lieu de travail.

Responsabilités du gestionnaire et de l’hébergeur

  • être conscient de la possibilité qu’une personne puisse avoir besoin d’un aménagement même si elle n’a pas fait de demande spécifique ou formelle
  • accepter de bonne foi la demande d’aménagement de la personne, à moins qu’il n’y ait des raisons légitimes d’agir autrement (par exemple, demander un certificat médical)
  • Limiter les demandes d’informations complémentaires aux informations directement liées à la limitation ou à la restriction ou nécessaires pour répondre à la demande d’aménagement.
  • Impliquer et consulter le demandeur tout au long de la procédure afin de déterminer l’aménagement le plus approprié.
  • Obtenir l’avis d’un expert ou le conseil d’une tierce partie si nécessaire
  • Jouer un rôle actif en veillant à ce que des approches alternatives et des solutions d’hébergement possibles soient étudiées.
  • Conserver la documentation et les dossiers relatifs aux demandes d’aménagements, aux mesures prises et aux résultats.
  • Veiller à communiquer régulièrement et efficacement avec la personne, en l’informant de l’état d’avancement du logement et des prochaines étapes.
  • Mettre en œuvre les mesures d’adaptation en temps opportun, jusqu’à ce qu’elles constituent une contrainte excessive.
  • Prendre en charge le coût des informations médicales, de la documentation et des aménagements nécessaires.
  • Maintenir la confidentialité à tout moment !

Les cadres ne sont pas obligés de le faire :

  • Créer un emploi inutile
  • Supprimer un aspect absolument essentiel d’un poste (exigence professionnelle justifiée)
  • Conserver un employé si les aménagements raisonnables ne permettent pas à l’employé de s’acquitter de ses responsabilités.
  • Embaucher une personne qui ne serait pas en mesure d’effectuer le travail avec succès, même avec des aménagements.

Responsabilités de l’employé et de la personne ayant besoin d’un aménagement

  • S’efforcer de communiquer les besoins d’adaptation
  • Participer au processus d’adaptation en répondant aux questions ou en fournissant des informations appropriées sur les restrictions ou limitations pertinentes.
  • Coopérer avec tout expert ou prestataire de services requis au cours de la procédure d’hébergement.
  • Écouter et prendre en considération toute option d’aménagement raisonnable proposée par l’employeur.
  • Respecter les normes de performance et les exigences une fois que des aménagements ont été mis en place
  • Travailler collectivement et de manière continue pour gérer les hébergements

Le rôle de l’Union

Les syndicats n’ont pas automatiquement le droit de participer au processus d’adaptation. Toutefois, si les syndicats sont impliqués, ils peuvent aider à revoir les politiques et les pratiques afin d’éliminer les obstacles, guider les employés tout au long du processus d’aménagement, faciliter la mise en œuvre des aménagements et soutenir les employés.

  • Examiner les politiques, les procédures, les pratiques et les activités afin d’identifier et de supprimer les obstacles discriminatoires.
  • Veiller à ce que la convention collective ne soit pas discriminatoire à l’égard des employés.
  • Favoriser un environnement dans lequel les besoins d’adaptation peuvent être communiqués et respectés.
  • Aider les employés à demander des aménagements lorsqu’ils sont sollicités.